The 9 Most Exciting Books of La Rentrée Littéraire 2020

Ekaterina Pokrovsky / Shutterstock

Every year, from August through October, the biggest season in the French publishing season, or La Rentrée Littéraire, takes place. This year, 511 new books will hit the shelves, 366 of them French books, the other 145 translations of foreign books. Though COVID-19 has scaled down production slightly (last year there were 524 new releases), the community decided to take a leap of faith and bet on a public hungry for new stories after so much time inside. These are just a few of the hot new French titles on the market.

Chavirer, Lola Lafon

View this post on Instagram

Je suis si impatience de lire ce roman ! Merci @actessud pour cet envoi. 1984. Cléo, treize ans, qui vit entre ses parents une existence modeste en banlieue parisienne, se voit un jour proposer d'obtenir une bourse, délivrée par une mystérieuse Fondation, pour réaliser son rêve : devenir danseuse de modern jazz. Mais c'est un piège, sexuel, monnayable, qui se referme sur elle et dans lequel elle va entraîner d'autres collégiennes. 2019. Un fichier de photos est retrouvé sur le net, la police lance un appel à témoins à celles qui ont été victimes de la Fondation. Devenue danseuse, notamment sur les plateaux de Drucker dans les années 1990, Cléo comprend qu'un passé qui ne passe pas est revenu la chercher, et qu'il est temps d'affronter son double fardeau de victime et de coupable. Chavirer suit les diverses étapes du destin de Cléo à travers le regard de ceux qui l'ont connue tandis que son personnage se diffracte et se recompose à l'envi, à l'image de nos identités mutantes et des mystères qui les gouvernent. Revisitant les systèmes de prédation à l'aune de la fracture sociale et raciale, Lola Lafon propose ici une ardente méditation sur les impasses du pardon, tout en rendant hommage au monde de la variété populaire où le sourire est contractuel et les faux cils obligatoires, entre corps érotisé et corps souffrant, magie de la scène et coulisses des douleurs. #nouveauté #roman #livre #rentreelitteraire2020 #lolalafon #chavirer #lecture #litteraturefrancaise #bookinsta

A post shared by Claudia Charrier (@claudia.passionlivres) on

Advertisement

Chavirer begins in 1984, when 13-year-old Cléo is recruited by a mysterious foundation to become a Modern-Jazz dancer. Trapped in a psychosexual organization that feeds on young girls’ dreams, Cléo is first victim, and later perpetrator, acting as a recruiter for the foundation. Thirty years later, when her career has brought her all the way to the stages of a prestigious Parisian revue, her questionable past resurfaces, and her life begins to “capsize.”

Release date: August 19

Buveurs de vent, Franck Bouysse

View this post on Instagram

Après un démarrage un peu lent, le temps de planter le décor, ouvrir différentes pistes, camper ses personnages, « buveurs de vent » prend son rythme avec des chapîtres courts et intenses, dans lesquels Franck Bouysse dit beaucoup de choses en peu de mots. Une fratrie de 4 enfants, des parents, un grand-père vivent sous un même toit, l’équilibre est précaire entre eux, sans compter l’homme fort de la region qui achète tout avec sa fortune, Joyce, qui exerce un pouvoir insupportable sur les gens de la vallée, avec ses hommes de main…Sa domination rendra la situation éruptive. L’auteur mêle le nature writing et le western par certains aspects. Bouysse use parfois de description un peu alambiquées et sait étirer l’attente d’une fin qui se prévoit, il est passé maitre en la matière ! « La colère qu’on engrange, faut bien qu’elle sorte un jour». La colère est superbe. #franckbouysse #buveursdevent #editionsalbinmichel #albinmichel #rentreelitteraire2020 #rl2020 #roman #litterature #bookstagram #jaimelire #livreaddict #instabook #bookoftheday #lecturedumoment #bookaddict #lecture #livrestagram

A post shared by Chaque livre est une fête (@chaque.livre.est.une.fete) on

Like their father and grandfather before them, three brothers and a sister in France’s Gour Noir work for a tyrannical power plant owner. But a particular relationship with nature gifts the siblings a tendency—or, perhaps, a responsibility—towards insubordination, in Bouysse’s Buveurs de vent. One can hear the thoughts of the trees, the other speak with the woodland animals, and all know the insurmountable power of nature, even in the face of cold industrializm.

Release date: August 19

Une rose seule, Muriel Barbery

View this post on Instagram

🌹 • Une rose seule, Muriel Barbery • 🌹 . J'avais lu L'élégance du hérisson et Une gourmandise adolescente. Depuis je n'avais guère repensé à lire Muriel Barbery, même si j'avais aimé ces livres-là. Mais la couverture sublime d'Une rose seule et son résumé alléchant au détour des temples kyotoïtes m'ont convaincue. Et quel régal que cette nouveauté !🌸 @actessud . Rose, la quarantaine, arrive à Kyoto. Son père qu'elle n'a pas connu vient de mourir. Paul, un bon ami de ce dernier, va accompagner Rose à la découverte de Kyoto en attendant de la lecture de la lettre que Haru lui a laissée ainsi que le testament…🏯 . Dans Une rose seule, le lecteur oscille entre l'alternance de très courts recits légendaires ou historiques et l'histoire de Rose. Les premiers forment les allégories ou les fragments poétiques de son parcours initiatique. Ainsi, ces promenades au cœur de Kyoto s'inscrivent dans un espace hors du temps, fragile et en équilibre. Le personnage principal, entre transparence et colère froide, connaît plusieurs instants de fulgurance dans cet environnement à la fois familier et étranger. Ces instants figés, tels de légers décalages entre sa perception et le monde qui l'entoure, constituent des pas de côté, une ouverture vers un ailleurs, vers soi. On voit dans ce court roman comment les choses peuvent bouger sensiblement, leur lente maturation, leur transformation.🌷 . Comment naître à soi, comment la souffrance est-elle une matière malléable ? Le Japon en ce sens est un pays incarnant une douleur faite beauté, le sacrifice dans les jardins zen. Le lyrisme autour du motif des fleurs initie une esthétique de la beauté, une voie vers le don. Le deuil et l'amour se conjuguent dans ce livre plein d'élégance. 💌 . Cela m'a aussi fait penser au dernier récit d'Amanda Sthers, lui aussi tourné vers le Japon. Dans les deux on assiste à la reconstruction d'une identité féminine.💐 . Pour moi un véritable coup de coeur, la rentrée littéraire commence très bien !❤ . #actessud #éditionsactessud #murielbarbery #barbery #uneroseseule #livre #book #rentréelittéraire #japon #bonsaï #bookstagram #newbook #instabook #livrestagram #jaimelire #booklove #booklife #booklover

A post shared by May-Li (@may_lib) on

The titular Rose of Une rose seule is a middle-aged French woman who visits Kyoto upon the death of her father, whom she hardly knew, at the direction of his last will and testament. Her father’s assistant, Paul, leads her on a strange journey according to the will’s directions. The story builds upon legendary and historic tales which set an allegorical foundation for Rose’s personal history, revealed as she explores a new and strange land.

Release date: August 19

Yoga, Emmanuel Carrère

View this post on Instagram

Tous les quatre ans, le charme opère. Dès les premières phrases, je me sens happé par le récit et cela jusqu’à la dernière page. Emmanuel Carrère est l’un des rares écrivains à provoquer chez moi une telle addiction. Je pense qu’il pourrait me raconter une panne de chaudière ou les origines de la physique quantique, je mordrais à coup sûr à l’hameçon. « Yoga » vous emmène dans un stage de Vipassana, sur l’île grecque de Leros, à l’hôpital Sainte-Anne ou encore à l’hôtel Cornavin de Genève… disserte avec humour sur Chopin mais aussi sur la dactylographie, et vous offre de magnifiques portraits de femmes et d’hommes (dont celui de Didier, dit Bismillah, m’a fait rire aux larmes) et dont le moins poignant n’est sans doute pas celui, plus complexe encore que par le passé (dans « Roman russe » ou « D’autres vies que la mienne ») de l’auteur lui-même… le lecteur en ressort armé de 14 définitions du Yoga… et avec la sensation d’avoir vécu tout à la fois l’enfer et l’extase… #rentréelittéraire2020 #emmanuelcarrere #editions_pol

A post shared by Eric De Muynck (@nuits.d.encre) on

For many, yoga and meditation appear to be the domain of those who have achieved peace of mind. But what about those still searching for it? Yoga is a book about depression, bipolar disorder, terrorism, told by an author with 25 years of experience in the ancient practice of yoga. It focuses on the dark events of the second decade of the 21st century, from the Charlie Hebdo attacks to Europe’s refugee crisis, with a personal yet universal understanding.

Release date: August 27

Fille, Camille Laurens

View this post on Instagram

« Pas trop déçus ? Une fille c’est bien aussi. C’est moins malade, ça fait ses nuits plus vite. Et puis… Vous en referez. » Je fais partie de celles qui ont entendu trois fois ce genre de discours. Mais pourquoi, au juste, une fille c’est bien « aussi » ? Dans son nouveau roman, remarquable et intelligent, Camille Laurens s’intéresse de près à la question, à travers la lignée des filles de sa propre famille. Et elle commence par elle. Comment se construit-on quand on a été acceptée par défaut, ou comme pis-aller ? Par son sexe, et ce dès la naissance, elle a déçu son propre père. Sa mère aussi a été décevante, dans son « incapacité » à fabriquer des garçons. Inutile d’ajouter que ce père médecin aurait bien eu besoin d’un petit rappel de SVT sur les gamètes. Puis la petite fille grandit, on lui interdit de fréquenter des garçons avant le mariage évidemment. Mais il faudrait quand même qu’elle se marie avant 25 ans. Un jour, c’est à son tour de devenir maman, avec le lot de pensées inconscientes qu’on lui a transmises. Alors, fille ou garçon ? L’auteure revient sur une période (les années 60) où le patriarcat régnait en maître, les femmes s’émancipaient à peine, on parlait encore de dot, on votait timidement et la pilule arrivait enfin. Ou en sommes-nous aujourd’hui ? Parvenons-nous, de génération en génération, à obtenir le respect et la même légitimité que nos homologues masculins ? Ce livre est beau, poignant et politique, il résonne comme une mise en garde, un rappel sur nos combats, envers les femmes qui oublient parfois ceux des anciennes. Il fait partie des événements littéraires de la rentrée et il est réellement à la hauteur du bruit généré, je vous le recommande. Camille Laurens ne perd jamais de vue la sincérité de ses émotions, tout est subtilement décortiqué pour vous faire réfléchir sur votre identité et celle des autres. A lire, immense coup de cœur. #fille #camillelaurens @editions_gallimard

A post shared by Agathe Ruga (@agathe.the.book) on

Winner of the Prix Fémina and Prix Renaudot des lycéens in 2000 for Dans ses bras là, Camille Laurens returns two decades later with Fille. An exploration of womanhood, Fille follows Laurence Barraqué and her sisters through adolescence in 1960s Rouen. Thirty years later, Laurence finds herself reliving girlhood through her daughter. The author deftly comes back again and again to the complex subtleties of the French language, and the multitudes contained in a single word: Fille.

Release date: August 20

Comédies françaises, Eric Reinhardt

View this post on Instagram

🌐 #Rentréelittéraire 🔥 "FLAMBOYANT//VERTIGINEUX//TRÈS ROMANESQUE" Les chroniqueurs du Masque et la Plume sur France Inter ont lu et adoré Comédies françaises, le nouveau roman, d’Éric Reinhardt. « Le portrait de la France des jeux d'influence, des intérêts privés et du corporatisme. » « Pour un livre qu’il projette d’écrire, Dimitri Marguerite, 27 ans, journaliste à l’AFP, veut rencontrer Valéry Giscard d’Estaing et, sans ménagements, le soumettre à la question : comment a-t-il pu, lui qui se targuait de moderniser la France, la priver, au milieu des années 1970, de la révolution numérique et laisser les Américains la développer afin d’imposer leur suprématie planétaire ? […] Un roman ample, étourdissant comme une chorégraphie de De Keersmaeker, sur un jeune homme qui ressemble à l’auteur, à la fois rêveur et railleur, anachronique et postmoderne, sauvage et sophistiqué. Du vif-argent. » Jérôme Garcin, L'Obs « L’écriture de Reinhardt est rythmée, enveloppante, jouant avec finesse de ses registres. Le roman de la rentrée ? En tout cas, le roman le plus roman de cette rentrée ! » Transfuge Magazine Extrait : « Tu peux laisser passer ton destin sans t’en apercevoir. Ton destin il s’arrête sous tes yeux deux minutes comme un train – et comme un con tu regardes ton avenir sans comprendre qu’il faut vite monter dedans avant qu’il ne reparte. » #ÉricReinhardt #Comédiesfrançaises #rl2020 #littératurefrançaise #CollectionBlanche #Gallimard

A post shared by Diffusion Du Livre Madrigall (@diffusion_du_livre_madrigall) on

Part mystery, part nostalgic obsession with the Internet, Comédies françaises takes us along the mission of a young reporter, investigating a 1970s engineer whose invention of a data transmission system helped launch the digital revolution. At least, before his work was suddenly and brutally interrupted by public authorities… A sarcastic and scathing critique on the power of lobbying in French political and commercial life.

Release date: August 20

Histoires de la Nuit, Laurent Mauvignier

In a quiet French hamlet, an ordinary family prepares for a mother’s 40th birthday party. But when parents, daughter, and artist neighbor are joined by dangerous strangers prowling in their midst, the secrets of their past come back to haunt them, in this 600+ page noir novel, in which Histoires de la Nuit reveal much more than the stories we tell in the daytime.

Release date: September 3

Les Aérostats, Amelie Nothomb

View this post on Instagram

« La jeunesse est un talent, il faut des années pour l’acquérir. »
C’est avec cette 4e de couverture intrigante que je me suis plongée dans le nouveau roman d’Amélie Nothomb. Comme à chaque Rentrée littéraire, j’attends de découvrir ce que la reine de la littérature nous a concocté.
Ange est étudiante en philologie à Bruxelles. A 19 ans, solitaire, elle a des préoccupations plus matures que celles des jeunes filles de son âge. Grâce à une petite annonce qu’elle a passée, elle va être engagée par la famille Roussaire pour aider leur fils à préparer le bac de français. Ange va ainsi venir quotidiennement s’occuper de Pie, un jeune lycéen de 16 ans dyslexique et incapable de lire un livre. Un adolescent mal dans sa peau, lui aussi solitaire, dont les relations avec ses parents sont catastrophiques.
Au fil de leurs échanges, elle va donner le goût de la lecture à ce garçon timide et introverti. A travers les grands classiques comme Le Rouge et le Noir de Stendhal, La métamorphose de Kafka, l’Iliade et l’Odyssée d’Homère, La princesse de Clèves de Madame de La Fayette, Ange va éveiller l’intérêt de Pie pour la littérature. Elle va lui transmettre l’envie de vivre, de voyager dans l’univers de ces œuvres et au-delà.
Dans cette belle maison bourgeoise où l’on affiche les livres tels des trophées sans jamais les avoir lus, elle va mettre entre les mains de cet ado paumé des livres qui ne demandaient qu’à être explorés.
Mais ces rencontres se passeront toujours sous l’œil mauvais de Grégoire Roussaire, ce père aussi étrange que détestable, créant une atmosphère malsaine et oppressante.
Jusqu’à cette fin brutale, apothéose d’un roman où l’imaginaire et le réel auront pris possession des personnages tout au long du récit.
Comme à chaque fois, les romans d’Amélie Nothomb sont courts mais intenses. Les mots, elle les manie à la perfection. Le style, toujours aussi atypique, fort, mystérieux, où les messages subliminaux viennent se superposer aux grandes lignes de l’histoire. Lire Amélie Nothomb, c’est accepter de se laisser embarquer dans un monde bien à elle, envoûtant et déstabilisant. ▪ ⬇️Suite en com⬇️

A post shared by Aurélie (@aurelivres57) on

Last year, Baroness Fabienne-Claire Nothomb, better known by her pen name Amélie Nothomb, made our list with the Biblically-charged alternate history, Soif. This year, the quasi-autobiographical novel Les Aérostats takes us to the author’s homeland of Brussels, and centers around a 19-year-old philology student named Ange, who takes on the role of literature tutor to a dyslexic high schooler.

Release date: August 19

Le Sel de tous les oublies, Yasmina Khadra

When Adem Naït-Gacem’s wife leaves him, he abandons his students and heads out into the world like a modern-day Don Quixote. On the road, our melancholy antihero runs into a cast of unusual characters whose encounters could pave the way to his redemption, in Le Sel de tous les oublies.

Release date: August 20